« J’ai essayé de conserver toute la tradition de nos anciens pour recréer la râpée stéphanoise. J’ai recours aux mêmes ingrédients et mode de cuisson utilisés par nos anciens. Pour un rendu optimal, le plus proche possible de ce plat simple d’antan, mais si savoureux. »

Jean-Claude Bos, directeur et chef cuisinier Batata.